mardi 22 août 2017

Vers une réduction des herbicides en France

Malgré l’autorisation de la commission européenne pour commercialiser les herbicides à base de glyphosate, les professionnels des exploitations agricoles ainsi que du machinisme ont décidé de travailler autrement.

Vers une réduction des herbicides en France

Division des pays de l'EU sur les herbicides

Pour rappel en mars dernier, l’agence européenne des produits chimiques annonçait que le glyphosate (Roundup de Monsanto) ne nécessitait pas un classement dans les produits dits « cancérogène ».

Les états membre de l’Union européenne sont divisés sur le sujet, sept pays dont l’Allemagne, l’Italie et le Portugal ont refusé de se prononcer. La France, via son ancienne ministre de l’environnement Mme Ségolène Royal, s’y est fermement opposée. La France doit trouver des méthodes alternatives pour « désherber » ses champs.

Les solutions côté mécanique

Coté machinisme agricole, les professionnels du secteur se sont penchés sur des solutions mécaniques et notamment les nouvelles générations de bineuses.
Ces machines permettent de nettoyer les interrangs évitant ainsi la prolifération des mauvaises herbes. Grâce à cela plus besoin de recourir aux pesticides pour lutter contre les adventis

Si le binage est une pratique courante pour les cultures de betteraves, maïs et tournesols, il est considéré comme risqué pour les céréales. Le fabriquant de bineuses Claydon via sa nouvelle machine la "TerraBlade", présente un système efficace destiné au nettoyage des rangs à un stade assez précoce de la culture. Cette bineuse est adaptable sur les tracteurs dotés d’un attelage Cat II intervient en guidage manuel à 30 mm de profondeur pour une vitesse de 6km/h. Grâce à sa largeur de 6m elle permet de couvrir 40 ha par jour.

Les avancées côté exploitations

Changer les habitudes est un processus long mais nécessaire. On ne passe pas d'une politique pronant une agriculture intensive, ouvrant les vannes au traitement à outrance à une restriction ferme et drastique. La France s’est engagée à réduire de moitié l’utilisation de ses herbicides à l’horizon de 10 ans. Elle doit accompagner les agriculteurs et les exploitations à changer leurs habitudes tout en proposant des solutions alternatives économiques et durables.

Emergence des fermes Dephy

Elle souhaite également développer les fermes dites « dephy ». Ces exploitations ont pour finalité d'éprouver, valoriser et déployer les techniques et systèmes agricoles réduisant l’usage des produits phytosanitaires tout en promouvant des techniques économiquement, environnementalement et socialement performantes. 

En 2016 6 filières sont engagées dans la baisse de l’utilisation de produits phytosanitaires (baisse de l’IFT, indice de fréquence des traitements) :

- 11% en grandes cultures et polyculture-élevage,
- 8% en arboriculture,
- 25% en cultures légumières,
- 33% en horticulture,
- 12% en viticulture,
- de 28% à 75% en cultures tropicales.

Derniers articles
permis de conduire tracteur
jeudi 12 septembre 2019
ambassadeur produit agricole agrizone
lundi 26 août 2019
servante atelier agricole
vendredi 26 juillet 2019
pieces dechaumeur a dents
mercredi 17 juillet 2019
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter