vendredi 1 avril 2016

Stockage des effluents d'élevage : quelles capacités ?

Le stockage des effluents d'élevage est un des points clés de l'épandage. Quelles sont les capacités de stockage nécessaire pour être en accord avec la réglementation existante ?

Stockage des effluents d'élevage : quelles capacités ?

Le stockage des effluents d'élevage rentre dans un cadre réglementaire bien particulier. Depuis 2013, des normes de stockage sont entrées en vigueur, variant en fonction du type d'espèces élevées et de leur période de pâturage. Les bâtiments d'élevage, dès lors qu'ils sont situés en zone vulnérable, doivent ainsi comprendre des installations de stockage parfaitement étanches, pour éviter tout écoulement dans le sol et / ou les milieux naturels.

Votre capacité de stockage des lisiers et effluents d'élevage doit être suffisante pour couvrir au moins les périodes durant lesquelles l'épandage est interdit.
Globalement, le calcul de la capacité de stockage s'effectue par espèces - porcs, volailles, bovins à l'engraissement, bovins laitiers, bovins allaitants - et durée passée en dehors des bâtiments : les tableaux de calcul font de plus la distinction entre le fumier et le lisier. Les ouvrages de stockages doivent être étanches et entretenus. De plus, les installations d'élevage doivent être dotées d'un système d'écoulement des eaux de ruissellement, vers les cuves de stockage ou installations de traitement des eaux résiduaires.
Si votre capacité existante est inférieure aux minima imposés par la réglementation, mais que vous êtes en mesure que vous gérez correctement et sans danger pour l'environnement vos épandages, vous pourrez obtenir l'autorisation de l'administration.
Si vous envisagez de stocker les effluents directement sur une parcelle, vous devrez vous assurer qu'il s'agit de fumier pailleux compact, duquel aucun écoulement ne sera possible. La taille de la parcelle devra être adaptée au volume d'effluents disponibles : logiquement, le stockage sur parcelle est impossible dans des zones où l'épandage n'est pas autorisé, ainsi que dans certaines zones proches de captages, en zones inondables, en zones d'infiltration préférentielle. Le stockage sur parcelle ne peut excéder 10 mois et ne peut être effectuée sur la même parcelle avant que ne se soit écoulé un délai de 3 ans. L'emplacement de stockage doit être différent tous les ans.

Si vous avez des questions sur l'épandage, sur les pièces compatibles avec votre matériel d'épandage de lisier, faites appel aux experts Agrizone, qui seront ravis de vous conseiller.




Crédit photo : LHOON - Flickr Creative commons

Derniers articles
La sélection de produits Agrizone
lundi 9 décembre 2019
Bineuse matériel agricole
vendredi 22 novembre 2019
Boitier connecté Karnott
mardi 19 novembre 2019
Ferme à vendre
mercredi 13 novembre 2019
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter