Accueil / Actualités / Vers un record pour la récolte des betteraves
lundi 18 septembre 2017

Vers un record pour la récolte des betteraves

Depuis que l’Union Européenne a levé les restrictions liées aux quotas de récolte des betteraves, l’année 2017 s’annonce comme exceptionnelle dans cette catégorie.

Vers un record pour la récolte des betteraves

Les premiers chiffres

La CGB (Confédération générale des planteurs de betteraves) a communiqué lundi 11 septembre que la récolte de betteraves allait avoisiner les 43,8 millions de tonnes, soit une augmentation de près de 30% par rapport à l’année 2016 qui avait enregistré 34 millions de tonnes.

Pourquoi cet écart ?

Grâce aux levées des restrictions, les betteraviers ont pu agrandir leurs exploitations dédiées à ce légume et atteindre un rendement à l’hectare de 91,8 tonnes. Ce chiffre en hausse de 4,5 t/ha est supérieur à l’année 2016 qui était de 85 t/ha.

La CGB estime que les surfaces cultivées ont progressé de 20% supplémentaires soit 480 000 hectares.

Comme pour le blé (voir notre article sur le sujet), des disparités existent entre les régions. La période des semis s’étant déroulée sans trop de difficulté, la CGB indique que le rendement de « sucre » par hectare avoisinerait les 14,5 tonnes, soit une hausse de 0,8 t/ha par rapport aux cinq dernières années analysées.

Le cours du sucre en berne

Bien que les chiffres de cette récolte 2017 soient impressionnants, il n’en va pas de même pour sa revente. En effet, depuis janvier, le cours de la livre de sucre a chuté d’un quart de sa valeur passant de 19,50 cents à 14.

Cette chute s’entend par l’ouverture du marché à la concurrence et à la suppression des quotas et d’un prix minimum garanti qui permettent à un producteur de betterave d’estimer d’une année sur l’autre son chiffre d’affaires.

La France reste le premier producteur mondial de sucre lié à la betterave. Malgré la volonté de l’Union Européenne de freiner la production d’agrocarburants issus de cette culture, les producteurs restent confiants quant à l’accélération de la filière. Reste à voir comment les pouvoirs publics, qui ont subventionnés et poussés la culture de ce produit pour des marchés aussi divers que l’alimentation et le bio carburant vont faire en cas de revirement de situation.

Derniers articles
ITV Thierry agriculteur d'aujourd'hui Agrizone
lundi 2 octobre 2017
Vers l’interdiction définitive du Glyphosate en France
lundi 25 septembre 2017
Le nouveau catalogue Pièces d'usure est arrivé !
vendredi 22 septembre 2017
Récolte 2017 : +34% de blé et -17% de raisins
mardi 29 août 2017
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter
Vous avez ajouté cet article à votre panier
Continuer ma visite
Voir mon panier
Vous avez ajouté cet article à votre devis en cours
Continuer ma visite
Voir mon devis