vendredi 17 juin 2016

Quel foin pour les bovins à viande ?

Dans un élevage de bovins à viande, chaque animal doit se voir  distribuer la nourriture nécessaire à son développement : des nutriments, des minéraux et des vitamines. Il pourra ainsi grandir correctement qu'il s'agisse de veaux et tourillons, de vaches laitières et allaitantes, de bovins à viande, etc. Les bovins et génisses à viande ont une croissance lente et leur alimentation devra contribuer à la qualité de la viande : le foin fait partie intégrante de la ration alimentaire des bovins à viande.

foin bovins à viande

L'alimentation des bovins à viande, comme d'ailleurs l'alimentation de tout bétail, se doit d'être adaptée aux besoins des animaux. Le foin distribué aux bovins à viande n'échappe pas à cette règle : la priorité est d'opter pour du foin doté d'excellentes qualités nutritionnelles.

Le foin et l'herbe : la base de l’alimentation des bovins à viande

Tous les jours, les bovins ont besoin de leur ration alimentaire, qui peut varier en fonction de la race, de leur âge, de la saison et de la région de l’élevage.

Les bovins à viande se nourrissent principalement de fourrage, qui est directement pâturé dans les champs pendant l’été, ou de fourrages secs comme le foin et la paille, des fourrages ensilés comme du maïs, de l’herbe ou du sorgho ou encore de fourrage enrubanné d’herbe. L’alimentation des bovins à viande est composée à 80 % d’herbe.

Il est nécessaire de donner de l’eau potable en continu et à volonté à son troupeau de bovins pour assurer le bon développement du bétail. Les éleveurs doivent donc mettre à disposition des abreuvoirs pour les bêtes. Un bovin adulte peut consommer jusqu’à 100 litres d’eau par jour.

Un régime alimentaire simple pour une viande de qualité

En France, les bovins à viande sont nourris exclusivement de végétaux - foin en hiver et herbe en été - et de compléments minéraux. Les compléments alimentaires sont soumis à une réglementation assez stricte. En effet, l’éleveur doit étiqueter tous les produits qu’il achète et qu’il donne à manger à ses bovins pour un suivi exact de ce qui est donné ou non au bétail. Comme pour les aliments dans les supermarchés, il est obligatoire de retrouver la composition des aliments sur les étiquettes des produits.

Après avoir passé la période de pâturage des champs avec leur mère et le sevrage, soit environ les 8 premiers mois de vie de l'animal, les bovins et génisses à viande sont soumis au régime alimentaire suivant :
- Pâturage excessif dans les champs : le fourrage est la seule nourriture de l’animal durant le printemps, l’été et l’automne
- Des phases d’alimentations en bâtiment en hiver : consommation de fourrage conservé et de céréales.

Le foin doit être conservé dans des conditions optimales, stocké dans un hangar parfaitement sec, afin qu'il reste appétant et ne soit pas souillé, ni moisi ou contaminé. Il est distribué dans des mangeoires, à l'abri de la pluie afin d'éviter tout contact avec l'eau ou l'humidité. Un foin de qualité, ayant une bonne valeur alimentaire, contribue à la bonne santé des animaux.
Certains éleveurs font le choix de fourrage, frais ou sec, exclusivement composé de luzerne, dont la culture est relativement aisée, quelle que soit la nature des sols.

Pour toute question sur le matériel de fenaison, sur l'alimentation de vos animaux, le stockage du foin, etc., faites appel à l'expertise des équipes Agrizone. Nos professionnels seront ravis de vous conseiller.





Crédit photo : JPC24M - Flickr Creative commons

Derniers articles
Devenez Agriconseiller
mardi 4 décembre 2018
Responsable Administration des Ventes Agrizone
lundi 26 novembre 2018
Black Friday Agrizone
vendredi 23 novembre 2018
Virginie : responsable Service Qualité chez Agrizone - Portrait de la semaine
lundi 19 novembre 2018
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter