jeudi 21 avril 2016

Préparer les sols avant les semis

La réussite de vos semis nécessite en amont une préparation scrupuleuse des sols. Cela implique de travailler correctement les sols pour les rendre parfaitement aptes à recevoir de nouvelles cultures.

préparation sols avant semis

En préparant les sols convenablement et en adaptant les pratiques de cultures aux besoins du sols, on contribuera à en améliorer la fertilité. Et c'est un cercle vertueux qui se mettra en place, avec en fin de course de meilleurs rendements et une meilleure productivité. Comment - et pourquoi - préparer les sols avant les semis ? Agrizone vous propose quelques éléments et pistes de réflexion.

 

Pourquoi préparer les sols ?

En agriculture, rien ne doit être laissé au hasard, tous les professionnels le savent. Les sols ne peuvent être travaillés n'importe comment.
Avant les semis, il est indispensable de décompacter, d'aérer, de retourner et d'émietter la terre. A cet égard, les techniques et outils ne manquent pas.
Quelles sont les principales raisons de préparer les sols avant de procéder aux semis ? Il peut s'agir de rendre le sol moins compact, afin que les racines puissent s'y implanter sans problème, mais aussi d'en améliorer l'aération, pour des apports suffisants en oxygène et en azote, de faire en sorte que l'eau s'y inflitre mieux sans stagner et plus en profondeur, de limiter les pertes en eau par évaporation ou encore d'y apporter de la matière organique.
Globalement, la préparation des sols vise à améliorer la structure et la composition des sols : on cherche ainsi à réunir toutes les conditions d'une germination durable grâce à un bon enracinement.

Comment préparer les sols ?

Réussir la préparation des sols avant les semis passe par la mise en oeuvre d'actions appropriées, réalisées à l'aide d'outils parfaitement dimensionnés et en excellent état.
Tout dépend également du type de graines que vous allez semer, et de la nature / composition de la terre où vous allez faire ces semis.
Vous allez ainsi opter soit pour le labour classique, soit pour des techniques simplifiées, appelées Techniques Culturales Simplifiées (TCS). Ces dernières se caractérisent par un travail du sol moins profond, même si on y retrouve à la fois du travail superficiel et du travail en profondeur.
Le labour classique, effectué avec une charrue, vise à rendre le terrain plus meuble, sans pour autant mélanger les différentes couches du sol.
Le travail superficiel ou en surface vise une profondeur de 10 cm maximum. Quant au semis direct, il permet de ne fragmenter le sol que dans la zone proche de la ligne des semis.
Il est également possible de pratiquer le pseudo-labour, qui se concentre sur les 20 premiers centimètres, ou le décompactage, qui ne vise qu'à fissurer le sol.

Pour préparer vos sols dans des conditions optimales, il vous sera nécessaire de vous équiper de matériel et d'outils de qualité : n'hésitez pas à faire appel au choix et à l'expertise Agrizone pour vos prochains achats de pièces agricoles.


Crédit photo : Matthias Ripp - Flickr Creative commons

Derniers articles
Bineuse matériel agricole
vendredi 22 novembre 2019
Boitier connecté Karnott
mardi 19 novembre 2019
Ferme à vendre
mercredi 13 novembre 2019
Arracheuse à betteraves Holmer blanche 4000
dimanche 10 novembre 2019
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter