vendredi 6 mai 2016

Comment protéger les cultures contre les oiseaux ?

Si les épouvantails font- parfois - leurs preuves dans les potagers, il peut être nécessaire de protéger vos espaces cultivés des oiseaux, dont certaines espèces sont connues pour ravager les cultures. Comment protéger vos cultures des dégâts provoqués par les oiseaux ? Quelles sont les techniques d'effarouchement ? Les experts Agrizone dressent pour vous le panorama de l'existant.

protection cultures oiseaux

Eloigner les oiseaux des cultures est bien souvent indispensable, si vous ne voulez pas voir vos récoltes mises à mal. La protection des cultures contre les oiseaux fait partie des gestes indispensables à mettre en oeuvre si vous souhaitez avoir l'esprit tranquille.

Associer plusieurs techniques d’effarouchement

Effarouchement visuel

Les techniques classiques que l'on retrouve régulièrement dans les champs et les cultures sont les épouvantails qui volent au vent. On trouve alors des cerfs-volants en forme de rapace qui se balancent dans tous les sens avec le vent afin de faire fuir les pigeons et corvidés. Mais aussi des CD qui sont fixés dans des arbres dont les reflets permettront de faire peur aux oiseaux. Ces techniques sont peu efficaces dans le temps et doivent être placées dans chaque hectare de la parcelle pour être perçues des oiseaux.

Les ballons où figurent des yeux de rapaces peuvent être associés aux cerfs-volants. Il est important de les changer régulièrement pour qu’ils soient toujours efficaces. Entièrement dépendants du vent, il est tout de même nécessaire qu’ils soient agités pour faire fuir les oiseaux.

Afin d'avoir un système d’effarouchement efficace, le mieux est d'utiliser en combinaison un signal visuel et un signal sonore.

Effarouchement sonore

Pour faire peur aux oiseaux, on remarque que l'effarouchement sonore est une méthode qui fonctionne sur les parcelles plus grandes. En effet, il est possible de mettre en place des effaroucheurs sonores qui imitent les cris d’oiseaux en détresse ou des oiseaux de proie pour donner un signal négatif aux oiseaux en approche. Les effaroucheurs ultrasons émettent également des bruits effrayants qui seront non audibles par l'homme.

Un canon acoustique servira à effrayer les oiseaux. Il existe des canons à gaz mais également des pistolets et fusées qui feront fuir les bandes d'oiseaux qui s'attaquent à votre parcelle.

Combiner effarouchement visuel et sonore

Dans les deux cas, il est important d’avoir une surveillance de la parcelle pour savoir ce qui convient le mieux. Les deux solutions, effarouchement visuel et sonore, ont cependant leurs limites car les oiseaux vont s'habituer à eux s'ils ne changent jamais.

Il est possible de combiner les deux solutions pour éviter au maximum les attaques de la parcelle par les oiseaux.

Un produit existe et combine les deux : le canon « effraie ». Il permet d'envoyer un signal visuel avec des leurres qui montent ou descendent le long d’un mât. Lors de la montée, un bruit d’oiseau qui s’envole est envoyé et lors de la descente, c’est un bruit d'oiseau blessé. Ce système est utile pour les grandes exploitations, mais nécessite d'être installé à plus de 500 mètres des habitations.

Quelques techniques d'effarouchement suivant les comportements d’oiseaux

Le site du Ministère de l'agriculture de l’Ontario, au Canada, regroupe ici toutes les habitudes comportementales des oiseaux et ce qu'il convient de faire pour les effaroucher.

Les oiseaux qui sont en très grandes bandes, comme les étourneaux par exemple, sont plus facile à effaroucher que les petites. Les dégâts qu’ils causent sont souvent localisés et ne s’étendent pas à toute la parcelle. C’est pourquoi il est préférable de bien disposer les dispositifs d’effarouchement sur toute votre parcelle afin qu'elle soit entièrement protégée et qu'il n'y ait pas d’endroits accessibles.

Les oiseaux choisissent en général leur territoire pour se nourrir vers la fin avril / début mai et y restent jusqu'à ce que la culture mûrisse. Prévoyez donc tout l’équipement nécessaire en début d’année et installez les effaroucheurs fin mars / début avril.

Les oiseaux auront tendance à s'habituer aux mouvements uniformes ainsi qu’aux bruits répétitifs, donc n'hésitez pas à déplacer vos épouvantails pour garantir la sécurité de votre parcelle.

 

Pour protéger votre culture, vous devrez être vigilant et bien observer les habitudes des oiseaux : se nourrissent-ils plutôt le matin ou plutôt le soir ? Pour savoir quand mettre en action vos effaroucheurs.
Et pour toute question relative au bon usage des effaroucheurs, aux différents moyens de protéger vos cultures contre les oiseaux, pour trouver des accessoires permettant d'améliorer les performances de votre effaroucheur, faites appel aux experts Agrizone, qui se feront un plaisir de vous conseiller.





Crédit photo : Calvin Smith - Flickr Creative commons

 

Derniers articles
permis de conduire tracteur
jeudi 12 septembre 2019
ambassadeur produit agricole agrizone
lundi 26 août 2019
servante atelier agricole
vendredi 26 juillet 2019
pieces dechaumeur a dents
mercredi 17 juillet 2019
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter