jeudi 12 mai 2016

Comment contrôler l'humidité du fourrage ?

Le contrôle de l'humidité est crucial pour l'obtention d'un foin de qualité, utilisable sans risque durant tout l'hiver. Comment - et pourquoi - contrôler l'humidité de votre fourrage ? Les experts Agrizone vous donnent quelques conseils.

contrôle humidité fourrage

Contrôler l’humidité dans le fourrage est indispensable pour prévenir l’apparition de moisissures dans le foin. En cas d’utilisation de conservateurs, vous devrez veiller à doser scrupuleusement les produits.

L’idéal pour une bonne conservation du foin, est que son taux d'humidité ne dépasse pas les 15 % ou 20 %. Vous obtiendrez ainsi des balles de bonne qualité, non humides, qui résisteront à l’été et pourront être utilisées pour l’hiver.

Pourquoi contrôler l’humidité du fourrage ?

Il y a différents types de foins, le foin long, haché, en balle, en bouchon ou pellet, séché en grange -, qui nécessitent tous d’être bien séchés pour être utilisés de manière optimale pendant l’hiver.

A la fauche, l’herbe contient entre 70 % et 90 % d’humidité, qu'il va vous falloir réduire à 15 % - 20 %, et ce afin d’éviter les moisissures pendant la période où il est stocké.

Le processus de fenaison est long et nécessite d’être bien réalisé pour minimiser les pertes. L’idéal est de sécher l’herbe aussi rapidement et aussi uniformément que possible, et ensuite de la manipuler avec soin. Malgré tout, vous pourrez avoir des pertes à cause de la fermentation, notamment si la récolte n’est pas assez aérée, de la manipulation de l’herbe ou encore du lessivage.

L’humidité doit être contrôlée plusieurs fois durant la période de sèche afin d’éviter de perdre trop d’herbe.

Contrôler et maîtriser l’humidité du foin

Il n’est pas forcément facile de bien contrôler l’humidité du foin. Les appareils de mesure de l’humidité du foin comme les hygromètres ou les jauges de températures ne peuvent facilement fonctionner que lorsque le foin est en balle.

En fonction du type d'herbe coupée, la durée de séchage ne sera pas la même. En effet, une herbe aux tiges fines sèchera plus rapidement qu’une herbe avec tiges et nœuds épais, car elle conservera du jus dans les tiges, même si les feuilles sont entièrement sèches.

Il existe des conservateurs de foin qui pourront permettre le stockage de l’herbe même avec une forte humidité (aux alentours de 40 à 50 % d’humidité). Les agents de conservation à base d’acide propionique empêchent la moisissure du foin grâce au développement de microorganismes qui bloquent l’échauffement et la moisissure, tout en permettant aux balles de continuer de sécher.

Pensez à bien contrôler l’humidité du foin lorsqu’il est en balle. Il est possible de contrôler à la fois l’humidité mais également la température pour prévenir de tous risques et dommages sur le foin conservé pour l’hiver.




Crédit photo : Frank - Flickr Creative commons

Derniers articles
Bineuse matériel agricole
vendredi 22 novembre 2019
Boitier connecté Karnott
mardi 19 novembre 2019
Ferme à vendre
mercredi 13 novembre 2019
Arracheuse à betteraves Holmer blanche 4000
dimanche 10 novembre 2019
Merci, votre mot de passe a été changé.
Merci, vous serez rappelez dans les plus bref délais.
Vous êtes désormais inscrit à la newsletter